Le son de la faim

Chaque année, pendant la saison de la faim, ce son devient assourdissant au Sahel et menace 30 millions de personnes.

Nous œuvrons pour le mettre en sourdine. Avant, pendant et après la saison de la faim.

Aidez-nous à le faire taire.

Revoir la vidéo

QU’EST-CE QUE LA FAIM SAISONNIÈRE

La faim saisonnière est une période de pénurie qui se produit chaque année dans les pays dont la population dépend de l’agriculture de subsistance. Les réserves alimentaires issues de la récolte antérieure s’épuisent et ce manque d’offre provoque la hausse des prix.

Juste avant cela, l’eau se raréfie et les foyers rencontrent des difficultés pour maintenir une hygiène suffisante, ce qui accroît les maladies diarrhéiques qui affaiblissent la santé nécessaire pour pouvoir affronter la situation. La faim saisonnière coïncide en outre avec le début de la saison des pluies, ce qui favorise l’apparition d’eau stagnante et multiplie les cas de paludisme et autres maladies. Ceux qui en souffrent sont plus vulnérables à la malnutrition car ils ne peuvent retenir et absorber les nutriments qu’ils ingèrent.

Et tout cela près de cinq mois avant la récolte suivante. Cinq mois de faim silencieuse, prévisible et évitable. Une menace pour plus de 30 millions de personnes au Sahel, où 5 millions d’enfants souffrent déjà de malnutrition.

FACTEURS AGGRAVANTS

La faim saisonnière affecte les foyers qui ne souffrent pas de la faim à d’autres époques de l’année et intensifie la pression sur ceux qui en souffrent habituellement et sur les plus vulnérables.

Une personne sur deux est pauvre au Sahel. À mesure que les réserves des récoltes se raréfient sur le marché et que les prix augmentent, elles deviennent moins accessibles pour cette moitié de la population. Ceux qui ne possèdent ni terres ni bétail sont en outre plus exposés.

Si ces populations ne peuvent pas non plus accéder aux services de santé, d’eau ou d’assainissement parce qu’ils n’existent pas ou qu’ils sont trop coûteux, les risques s’aggravent et les solutions se compliquent.

im-mapa-suelto-frances
Mauritanie Mali Burkina Faso Niger Tchad Nigeria Cameroun Sénégal

SON IMPACT

Au Sahel, 5 millions d’enfants souffrent déjà de malnutrition. Chaque année, la faim saisonnière ne fait qu’aggraver ce chiffre, mettant en danger la vie des enfants et provoquant des dommages irréparables dans le développement physique et cognitif de ceux qui survivent.

Leur rétablissement étant lent et toujours incomplet, l’arrivée d’une nouvelle saison de la faim aggrave chaque année un peu plus la situation de ces enfants.

Comprendre la malnutrition

La malnutrition est une maladie provoquée par la faim. Touchant plus de 200 millions d’enfants dans le monde, elle est impliquée dans la moitié de la mortalité infantile. Sa variante la plus grave, la malnutrition aiguë sévère, tue 8 500 enfants chaque jour.

Comprendre les causes qui la déclenchent nous aide à endiguer cette mortalité évitable et à éviter les répercussions futures pour ceux qui survivent. Il convient d’analyser les différentes causes, mais aussi la façon dont elles interagissent pour provoquer la faim dans chaque contexte.

La faim saisonnière survient les mois où ces causes coïncident avec des facteurs aggravants qui aboutissent à un pic de cas de malnutrition.

COMMENT NOUS LUTTONS CONTRE LA FAIM SAISONNIÈRE

Les impôts des citoyens européens servent également à sauver des vies. La Direction générale pour la protection civile et les opérations d’aide humanitaire européennes de la Commission européenne (ECHO) finance l’intervention des organisations d’aide et couvre chaque année environ 40 % des besoins d’aide alimentaire au Sahel. Ces dix projets témoignent du travail commun d’Action contre la Faim et d’ECHO pour prévenir et répondre à la faim saisonnière.

Aidez-nous à le faire taire

Vous l’entendez ? C’est #LeSondelafaim. Le son de 30 millions d’estomacs vides pendant la saison de la faim.

Ensemble, nous pouvons le faire taire. Aidez-nous à diffuser ce message et envoyez ou partagez cette carte sonore.

Parce que c’est uniquement en écoutant le son de la faim que nous pourrons le mettre en sourdine.

Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de force.

Partagez-la.

Vous pouvez partager cette carte autant de fois que vous le souhaitez.

Pause audio
Amis

*Champs obligatoires

Voir la carte

Presse

Action contre la Faim

Alicia García +34 91 391 53 06 / Nuria Berro +34 91 771 16 63

_

Commission Européenne

Daniel Puglisi +32 229 691 40 / Carlos Martín Ruiz de Gordejuela +32 229 653 22